Comment muscler son diaphragme pour mieux respirer ?

Le diaphragme joue un rôle important dans la respiration, notamment au cours de l’inspiration.

Il est le plus volumineux et le plus important des muscles inspiratoires.

Il permet l’entrée de l’air dans les voies respiratoires grâce à son action sur le centre phrénique.

Comment muscler son diaphragme pour mieux respirer

Parfois, certains facteurs peuvent provoquer un relâchement de cet important muscle rendant ainsi la respiration difficile.

En adoptant quelques techniques, il est toutefois possible de muscler son diaphragme pour mieux respirer.

Travaillez directement sur le diaphragme avec ces exercices

Pour muscler le diaphragme afin de mieux respirer, on peut recourir à plusieurs exercices.

Ceux-ci permettent d’agir directement sur le muscle.

Exercice 1

Ce premier exercice exige le maintien le plus longtemps possible de l’expiration.

Mettez-vous à genou et posez les mains au sol.

Gardez le dos bien droit et videz vos poumons de tout leur air en faisant rentrer votre ventre au maximum.

Une fois tout l’air sorti, contractez le périnée tout en gardant le ventre rentré.

Pour finir, inspirez bien profondément avec l’abdomen rentré.

Exercice 2

Ce deuxième exercice permet non seulement de renforcer le diaphragme, mais aussi de se détendre.

C’est un bon exercice pour les personnes souffrant de l’asthme.

Pour comprendre l’utilité de la musculation dans ce cas d’espèce, vous devez obtenir plus d’informations sur l’asthme.

Pour faire cet exercice, allongez-vous sur le dos et posez vos pieds à plat au sol.

Laissez les bras tendus tout au long de votre corps.

Concentrez-vous sur votre respiration abdominale, costale et claviculaire puis inspirez par le nez.

Votre respiration doit se faire au niveau du ventre, ensuite au niveau des poumons puis au niveau de la partie supérieure de la cage thoracique.

Après cette inspiration, expirez par la bouche lentement et de façon régulière durant 20 secondes.

Videz d’abord l’air au niveau du ventre, puis au niveau des poumons et finissez par celle en haut de la cage thoracique.

Si vous faites bien, vos abdominaux doivent se contracter à la fin de l’expiration que vous pouvez faire durer pendant 45 secondes, voire une minute.

Exercice 3

Prenez une petite balle dure comme celle de tennis.

Trouvez une surface plus ou moins dure puis allongez-vous dessus en gardant la balle dans le plexus solaire.

Respirez normalement.

Maintenez cette position jusqu’à ce que vous vous sentiez totalement à votre aise.

Maintenant que vous sentez mieux, augmentez le mouvement respiratoire tout en gardant la même position.

Une fois le mouvement respiratoire amplifié à son plus haut niveau, mettez-vous sur le dos puis étirez-vous en respirant le plus vigoureusement possible.

Faites des étirements pour libérer la cage thoracique

Pour bien muscler son diaphragme et mieux respirer, il faut aussi libérer la cage thoracique dans sa globalité.

Vous devez à cet effet, étirer les muscles de la zone.

Ce genre d’exercices est toutefois déconseillé aux personnes ayant mal à l’épaule ou aux environs.

Étirement 1

Assis en tailleur, passez le bras plié derrière votre tête et attrapez votre coude avec la main opposée.

Penchez-vous ensuite du côté au bras puis inspirez 4 à 5 fois et changez de côté.

Étirement 2

Mettez-vous à genoux, les bras en l’air, une main sur l’autre, comme pour pousser un plafond.

Inspirez et poussez plus haut pendant l’expiration.

Répétez le même exercice trois fois de suite.

Étirement 3

Pour cet exercice, il vous faut un partenaire.

Debout, mettez les paumes des mains sur les hanches en gardant les coudes à l’arrière.

Votre partenaire aura pour rôle de chercher à rapprocher les coudes l’un de l’autre.

Il maintient la position pendant l’inspiration puis pendant l’expiration.

Il appuiera le plus possible sur les coudes pour les joindre.

Vous devez répéter l’exercice au moins trois fois.

Le diaphragme est le plus important muscle intervenant dans la respiration.

Son relâchement est à la base de difficultés respiratoire.

En pratiquant les techniques ci-dessus, vous pourrez aisément le muscler afin qu’il joue pleinement son rôle.


Articles connexes :

Hypothyroïdie et sport à haut niveau : que faire ?

Les ballonnements chez le sportif : les solutions pour dégonfler ?