Palpitation pendant un effort physique : quand s’inquiéter ?

Tous les médecins ne cessent de répéter, la pratique d’une activité physique régulière est très bénéfique pour notre santé.

Au cours d’un effort physique, l’accélération du rythme cardiaque est une manifestation tout à fait normale.

Cependant, des précautions rapides doivent être prises lorsque cette accélération entraîne, ou s’accompagne de certains signes anormaux.

Palpitation pendant un effort physique quand s’inquiéter

En cas de fortes douleurs au thorax

La douleur thoracique est généralement le premier signe qui montre que quelque chose d’anormale se produit.

Elle est quelquefois constatée pendant ou après un effort physique trop intense.

La douleur apparaît principalement chez les sportifs de haut niveau.

En effet, des études ont montré qu’une activité physique intensive et régulière peut avoir des effets cardio-toxiques sur la santé.

Des douleurs thoraciques dans ce cas, sont souvent les conséquences de problèmes cardiaques.

La prise en charge doit être rapide surtout si les douleurs surviennent au cours d’un effort physique intense.

La douleur au thorax, lorsqu’elle se manifeste pendant un effort physique faible ou modéré peut quant à elle résulter de différentes pathologies.

Elle se caractérise par une sensation de compression violente au niveau de la poitrine et s’accompagne parfois d’étouffement.

Il est fortement recommandé dans ce cas, d’arrêter immédiatement l’activité physique.

Que ce soit pendant ou après un effort physique, lorsque vous ressentez une forte accélération du rythme cardiaque suivi de grandes douleurs à la poitrine, il est grandement conseillé d’appeler les urgences.

En cas de graves difficultés respiratoires et de fortes fatigues

Lorsque vous n’avez pas l’habitude de pratiquer régulièrement une activité physique, votre corps et principalement votre cœur ont un peu de mal à se calibrer, surtout au début.

Rien de très grave jusqu’alors.

La fatigue ainsi que les gênes respiratoires s’estompent normalement au bout de quelques minutes après l’arrêt de l’activité.

Cependant, si après plusieurs minutes, vous avez toujours de fortes palpitations et des difficultés à garder votre souffle, cela devient inquiétant.

Parfois, une grande fatigue et une incapacité à se déplacer s’ajoutent à cela.

Vous pouvez aussi présenter des sueurs froides, ou anormalement intenses, comparativement à l’effort fourni.

Tous ces signes doivent vous amener à appeler les urgences.

Il est souvent conseillé de s’asseoir, à l’ombre, et d’attendre les secours, après avoir pris soin de bien se réhydrater.

En cas de perte de connaissance

Quelques fois, de fortes palpitations dues à un effort physique, peuvent être suivies d’une perte de connaissance.

Il peut s’agir d’un malaise vagal.

C’est une baisse subite de la tension artérielle qui entraîne une chute de la pression sanguine.

Le malaise dure généralement une vingtaine de secondes mais peut aller jusqu’à quelques minutes.

Le malaise vagal se manifeste en premier lieu par une accélération anormale de la cadence respiratoire.

Il est suivi d’un phénomène de bouffées de chaleur et d’un éblouissement.

Le malaise n’est souvent pas grave mais le recours d’un médecin est recommandé lorsque des signes comme la nausée, le vertige ou encore un vrombissement auditif sont persistantes.

En attendant l’arrivée des secours, il est conseillé de garder une position allongée ou assise, tout en prenant soin de soulever ses jambes.

Cela favorise une bonne circulation du sang.

En cas de brûlures au thorax suivi de toux

Les brûlures thoraciques, lorsqu’elles sont accompagnées de toux sont généralement les conséquences d’une inflammation de la membrane entourant le cœur.

Il peut s’agir d’une péricardite.

Au cours de l’effort physique, la palpitation est suivie d’une sensation de brûlure au niveau de la poitrine et de grandes difficultés à respirer.

Lorsqu’une sensation d’étouffement fait surface, il est conseillé d’appeler les urgences.

Les symptômes d’une péricardite sont souvent confondus avec ceux d’un infarctus.

Dans le doute, seul un médecin pourra vous faire un diagnostic précis après des examens appropriés.


Articles connexes :

Soin reiki à distance pour augmenter son énergie ?

Sensation de gorge serrée et d’étranglement quand je cours ?